dimanche 12 novembre 2017

5.

debout sous une branche aux vibrations de givre

debout sous une branche hivernale je vais

à l’écoute de l’astre chantant au seuil du monde

tout autour du sommeil m’emportant dans sa valse

de nuit

inouï

minuit

résonne

avec élégance dans sa noirceur diaphane

dimanche 5 novembre 2017

4.

je me laisse couvrir
                                                                       par le cœur du sommeil

au cœur duquel grandit
                                                                  l’absence des autres

la nuit est en cendres les cendres sont
                                                                            aux autres

la nuit est si belle qu’elle opacifie l’ombre

et la nuit se rallonge et le jour raccourcit

étrangement confiant en l’obscur qu’il devient

dimanche 29 octobre 2017

3.

notre souffle remue les cendres d’un sanglot 

sans réconciliation possible avec les mots

dimanche 22 octobre 2017

2.

le passé s’écrase dans la parole noire

que je rallumerai
                                                                       là tout en haut du phare

dimanche 8 octobre 2017

dimanche 1 octobre 2017

dimanche 24 septembre 2017

10.

le réverbère avec le ciel s’éteint
la sente penche la nuit est mouchée

me rejoindras-tu ?

dimanche 17 septembre 2017

9.

un bruissement de ronces sans épines
se dissimule derrière tes pas
et plus personne n’entend le chemin

dimanche 10 septembre 2017

8.

peu à peu s’imposent des oracles des mondes
dont un passant s’approche humectant ses patiences
aux palpitations de la rosée givrée
par la foulée folle d’ensorcelantes nymphes

dimanche 3 septembre 2017

7.

une nervosité humidifie l’éclat
du carreau vert-de-pluie du carreau au travers
duquel l’enfant perçoit sa jeune vieillesse

ses iris roulés dans une larme enneigée
se voilent parcourus d’un magnétisme dur